Comment investir dans un fonds de placement ?

Comment investir dans un fonds de placement ?

Le marché des obligations est actuellement le plus vaste dans le domaine de la finance. Ceci s'explique par la diversité des actifs qui y sont contenus. En outre, il représente à lui seul 700 milliards de dollars, loin devant le marché des actions.

Se retrouver alors en bonne position sur cette place est synonyme de gains importants. Toutefois, il faut passer par l'investissement. L'un des meilleurs investissements réside dans les fonds de placement. Comment y investir ?

Le fonds de placement : que retenir ?

Un fonds de placement est constitué par de l'argent versé par des particuliers et par des entreprises. Ils sont appelés des épargnants. Ce type de placement leur permet de toucher annuellement des intérêts et de sécuriser leur capital. Le fonds de placement le plus connu est le fonds en euros.

Comment fonctionne un fonds de placement ?

Le fonds de placement fonctionne le plus souvent par capitalisation. En effet, les intérêts des souscripteurs sont ajoutés à leur capital initial pour que d'autres intérêts puissent être générés.

Ainsi, pour que les fluctuations du marché ne haussent les risques financiers, le fonds de placement est réparti entre plusieurs actifs. Il s'agit notamment de l'immobilier, des actions, des titres monétaires, de trésorerie, de liquidités, ou encore d'obligations. Ces dernières représentent même la composante essentielle du fonds de placement.

Investir dans un fonds de placement

Puisque la majeure partie d'un fonds de placement est constituée d'obligations, y investir revient à pouvoir accéder à ce vaste marché qu'est justement celui des obligations. Il faut bien évidemment s'adresser à des professionnels, car ce marché est directement difficile d'accès pour les particuliers.

L'OPCVM

En effet, le montant minimal d'une obligation cotée est de 100.000 euros. Bien évidemment, les particuliers pouvant investir cette somme ne sont pas légion. Il leur est alors proposé d'investir dans un portefeuille commun. Ils peuvent alors investir entre 10 et 1000 euros.

Les lignes de portefeuille

Il s'agit plus précisément ici de la gestion dédiée. Elle ne peut être exercée que par des portefeuilles valant plusieurs millions d'euros. Ceci, toujours pour la simple raison que la coupure minimale d'une obligation est de 100.000 euros.

La gestion dédiée permet une diversification du portefeuille. Celle-ci peut aller jusqu'à 40 lignes. Autrement dit, un montant de 4 millions d'euros à investir, soit 100.000 euros par ligne.

La solution du portage obligataire

C'est une solution toute particulière qui a vu le jour il y a un peu plus d'une décennie. Elle est exercée par des structures de gestion comme Sunny AM. Le portage obligataire consiste en effet, à accompagner les entreprises et les particuliers dans l'achat d'obligations relevant du secteur privé.

Dans le cas de l'investissement dans un fonds de placement, aussi bien Sunny AM que les autres sociétés visant les mêmes objectifs, se chargent de minimiser les risques de défauts liés à la gestion obligataire.

Elles offrent des lignes de dépôt à leurs clients investisseurs. Par ailleurs, ces sociétés, du fait de leur expérience avérée dans le domaine financier n'hésitent également pas à travailler à une meilleure maîtrise des risques.